Street art : Bebar dessine une bouteille de rhum inédite

Street art : Bebar dessine une bouteille de rhum inédite

StreetArtBebar

Havana Club, marque de rhum réputée, a signé une collaboration cet été avec le street artist Bebar. L’artiste devait concevoir une nouvelle bouteille d’Havana Club 3 ans en édition limitée pour rendre hommage aux racines cubaines de la marque.

Une inspiration puisée directement à Cuba

L’entreprise n’en est pas à son coup d’essai : elle avait déjà travaillé avec des artistes comme les rappeurs Vald et Sopico. Aujourd’hui, la marque voulait délibérément faire le choix d’un artiste urbain pour marquer le coup avec une bouteille unique, dédiée aux collectionneurs, amoureux d’art ou passionnés de rhum. Pour Havana Club, ces collaborations permettent de faire basculer l’art contemporain dans l’espace public. Ainsi, chacun, rien qu’en faisant ses courses pour choisir son rhum diplomatico au supermarché peut contempler une œuvre d’art unique.

Pour s’inspirer, Bebar s’est rendu directement dans le pays, à La Havane plus précisément. L’artiste a puisé son inspiration de sa vie dans la capitale cubaine, en explorant ses rues et rencontrant ses habitants. Il a ensuite retranscrit cette atmosphère à travers un style abstrait, composé de formes à la fois pop et colorées. L’objectif était de concentrer en une seule fresque toute l’histoire de l’île.

Sur cette bouteille éphémère, on retrouve plusieurs emblèmes de Cuba. Tout d’abord la Giraldilla (un célèbre statut de bronze de La Havane), le daïquiri (le cocktail local emblématique), la fleur nationale de l’île et certains éléments graphiques propres au drapeau cubain.

Un jeune street artist déjà renommé

Si Havana Club a choisi Bebar, ce n’est pas pour rien. Le jeune artiste s’est déjà forgé une certaine réputation dans le milieu du street art avec ses fresques cachées un peu partout en région parisienne. Français, né à Vitry, Bebar tire son surnom de sa pilosité : il a eu une barbe très jeune, suite à ses origines espagnoles.

Son art se caractérise par un mélange entre les inspirations cartoonesques de l’enfance (Looney Toons, Tex avery) et le style de rue. Ainsi, ces deux cultures se mélangent et se nourrissent l’une et l’autre. Bebar souhaite que ses œuvres reflètent à la fois son époque et ses influences issues du hip-hop.

Le rhum Havana n’est pas le seul à proposer ces collaborations. Après Andy Warhol et Salvador Dali, Perrier vient de son côté de signer un autre partenariat avec l’artiste plasticien japonais Takashi Murakami pour une collection prévue à la vente début octobre. Il faudra attendre 2021 pour compléter la gamme avec des flacons en plastique et les canettes.

 

Be the first to comment on "Street art : Bebar dessine une bouteille de rhum inédite"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*