Hommage : inauguration de la « Chaise Vide » dédiée au poète Liu Xiaobo

Hommage : inauguration de la « Chaise Vide » dédiée au poète Liu Xiaobo

Chaise sculpture

Une œuvre représentant une chaise vide, réalisée par le sculpteur Wang Keping, a été inaugurée au Théâtre du Soleil. Cette sculpture a été créée pour rendre hommage au poète chinois Liu Xiaobo, mort en captivité, en 2017. Il avait reçu le prix Nobel de la paix.

L’artiste Wang Keping a voulu lui rendre hommage

Une chaise de métal en acier, conçue par le sculpteur Wang Keping, vient d’être inaugurée au Bois de Vincennes pour rendre hommage à son ami Liu Xiabo. Auteurs de plusieurs ouvrages, il avait été condamné à onze ans de prison pour « incitation à la subversion de l’Etat ». L’artiste Wang Keping a pensé à la chaise vide sur laquelle le prix Nobel avait été déposé, en 2010, à Oslo. Environ 60 personnes ont assisté à l’événement qui s’est déroulé dans une ambiance solennelle.

Considérée comme un objet artistique à part entière, de grands artistes ont représenté des chaises avec la peinture. Que ce soit une chaise plastique transparente en polycarbonate, une chaise design, ou en bois, la chaise est une source d’inspiration infinie pour les artistes. Cet élément figuratif, qui peut être en plastique, transparent ou en polycarbonate, de nombreux artistes ont suggéré de nouvelles façons de considérer cet objet en le réinventant, ou en le représentant comme un volume à transformer. Dans les tableaux, comme « La chaise avec sa pipe » de Van Gogh, par exemple, la chaise exprime la solitude.


Dans l’œuvre réalisée par Matisse, intitulée « Chaise aux pêches », l’artiste a représenté une chaise devant un fond plan, ce qui diminue un effet de profondeur de la toile. A travers le tableau « Nature morte à la chaise cannée », l’artiste Picasso a peint une chaise pour introduire des matériaux étrangers aux techniques picturales classiques. D’autres artistes ont utilisé toutes sortes de chaises comme élément phare dans leur tableau.

La « Chaise cassée » de Genève

La « Chaise cassée » a été dévoilée quelques années auparavant à Genève, en présence de plusieurs personnalités. Cette œuvre devait y rester trois mois. Elle est considérée aujourd’hui comme le symbole de Genève. Ce monument a été réalisé pour rendre hommage aux victimes civiles dans les conflits. Une seconde rénovation de l’œuvre a notamment été réalisée.

A travers une interview, le président du gouvernement genevois François Longchamp, a mentionné que « La Chaise est durable parce qu’elle s’est imposée ». Cette représentation de la chaise reste néanmoins provisoire « parce qu’on voudrait que les conséquences liées à la violence se terminent », souligne le président. Créée en 1997, cette œuvre conçue par Daniel Berset, s’appuie sur trois pieds et exprime un « équilibre instable ». Cette représentation symbolise la force des victimes de violences qui se relèvent malgré tout.

Be the first to comment on "Hommage : inauguration de la « Chaise Vide » dédiée au poète Liu Xiaobo"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*